L’ART, UN PATRIMOINE INTEMPOREL

KOSOVKA DEVOJKA

Kosovka Devojka ou la demoiselle du Kosovo (en serbe : Косовка девојка/Kosovka devojka) est la figure centrale d’un poème du même nom faisant partie du cycle du Kosovo dans la poésie épique serbe. La bataille de Kosovo Polje (en serbe cyrillique Бој на Косову ou Косовска битка, en serbe latin, est une bataille qui opposa l’Empire ottoman à une coalition de princes chrétiens des Balkans, le 15 juin 1389, au Kosovo, sur le « champ des Merles ».
La mythification de cette bataille a servi de fondation au mythe serbe sur le Kosovo, selon lequel il s’agirait du berceau de leur nation. Cependant les Serbes n’étaient pas les seuls à participer à cette guerre. En outre, l’Empire serbe, hérité de Dušan, s’était effondré sitôt après sa mort en 1355, c’est-à-dire 34 ans auparavant, et non pas après la bataille du Kosovo.

UROŠ PREDIĆ

SEOBA SRBA

Seoba Srba ou Les grandes Migrations des Serbes: Les migrations serbes revêtent une grande importance politique, linguistique et culturelle pour les Balkans. Ces migrations ont été motivées par diverses raisons : certaines, massives et ponctuelles, sont conséquence de la politique d’occupation turque, comme la grande migration de 1690 ; d’autres, plus diffuses mais sur des périodes plus longues, parfois des siècles, furent des migrations de colonisation, causées par la surpopulation ou par des problèmes environnementaux (déforestation, sécheresse) selon les spécificités des régions d’habitation.
La Grande Migration de 1690 s’est effectuée au cours de la deuxième guerre austro-turque qui eut lieu de 1683 à 1699.
La migration des Serbes a un statut emblématique dans la culture populaire serbe et plusieurs auteurs la reconnaissent comme l’une des plus belles réalisations de Jovanović.

Pavle ``Paja`` Jovanović

LE COURONNNEMENT DE L’EMPEUREUR STEFAN DUSAN

Le Couronnement de l’empereur Stefan Dušan : En 1345, l’armée serbe occupe la ville de Serrès puis toute la Chalcidique ainsi que le Mont Athos. Au vu de l’état de ruine de l’Empire byzantin, Dušan décide de créer un nouvel empire chrétien orthodoxe capable de résister aux Turcs. Le Mont Athos est en accord avec Dusan et le considère déjà depuis longtemps comme le défenseur de l’orthodoxie5. La cité monastique décide que le nom de Dušan serait cité dans toutes les prières du monde orthodoxe, après celui de Jean V Paléologue.
Ce tableau historique très significatif peint vers 1900 par Paja Pavle Jovanovic comme l’ordre du Royaume de Serbie pour l’Exposition universelle de Paris (1900). C’était « Le couronnement de l’empereur Dusan à Skopje comme empereur des Serbes, des Grecs et des Bulgares ». Jovanovic changea le motif principal de l’image et au lieu de couronner l’empereur Dusan présenta la proclamation du Code de Dusan, « Proclamation du code de l’empereur Dusan », comme il appelle lui-même dans ses Mémoires. L’effort remarquable et le travail de l’artiste ont été récompensés par une médaille d’or à l’exposition à Paris, ainsi que par l’admiration des critiques, des collègues peintres et du public.

Pavle ``Paja`` Jovanović